Fonds Rob Roy
Voir toutes les actualités

« Dis Rob Roy, dessine-moi la vitesse »


Le Musée national de la Voiture du Château de Compiègne a reçu un fonds important d’œuvres du célèbre dessinateur Rob Roy (de son vrai nom, Robert Le Proux de la Rivière) offert par sa famille. Ce fonds reflète son activité, à la fois d’artiste, d’illustrateur, de passionné de mécanique et de témoin des premières courses automobiles.

Rob Roy (1909-1992) figure avec Géo Ham (Georges Hamel, 1900-1972) parmi les dessinateurs de presse automobile les plus importants des années 1920 jusqu’aux années d’après-guerre.

 

UN ROLE CLE DANS L’HISTOIRE DE L’AUTOMOBILE

A l’époque où les courses automobiles connaissent un succès grandissant et où la photographie ne permet pas de représenter la vitesse, le rôle du dessinateur est fondamental : c’est à lui que revient la mission de saisir les moments forts des courses et de les immortaliser. Rob Roy va donc dessiner, avec son style particulier, la vitesse.

 

LA TRANSMISSION D’UN PATRIMOINE

Préserver le travail de toute une vie est l’enjeu de cette donation. Les enfants de Rob Roy souhaitent s’assurer de l’accessibilité de l’œuvre et de sa conservation. Aussi, c’est très naturellement que les œuvres graphiques, c’est-à-dire les dessins, estampes, aquarelles ou encore les lithographies, consacrées à l’automobile de leur père encore en leur possession ont été offertes au Musée national de la Voiture : « la famille est très fière que le travail de notre père intègre les collections du Musée national de la Voiture. Nous voulons permettre au plus grand nombre de découvrir les dessins de cet artiste dans des conditions de conservation optimales. La rencontre avec Rodolphe Rapetti, directeur du Château, a été décisive. Le Musée national de la Voiture du Château de Compiègne est le plus adapté à notre volonté » déclare Hubert de la Rivière, l’un des enfants de Rob Roy.  
 « J’ai été particulièrement heureux d’accueillir les œuvres de cet illustrateur. Rob Roy arrive à représenter de façon très vivante la vitesse de ces voitures exceptionnelles. Les arts graphiques du Musée liés au monde de l’automobile montrent l’évolution des mœurs d’une société et la mutation d’une industrie. Le fonds Rob Roy complète parfaitement les collections déjà présentes » explique Rodolphe Rapetti, directeur des musées et domaine nationaux des Châteaux de Compiègne et Blérancourt.

 

EN QUELQUES CHIFFRES, LE FONDS ROB ROY, C’EST :

•    128 œuvres graphiques,
•    157 dessins et esquisses,
•    Un carnet de 20 croquis et de quatre cahiers composés de 42 dessins pour la presse, accompagnés de leur parution,
•    Un fonds documentaire, un fonds d’archives et des ouvrages sur la vie et l’œuvre de l’artiste.

Le fonds Rob Roy étant composé d’œuvres graphiques, il ne peut être exposé plus de trois mois pour des raisons de conservation. Les œuvres seront donc présentées par rotation. Un choix d’œuvres seront présenté au public dans une salle dédiée lors de la prochaine exposition Vitesse du Château de Compiègne, à partir de décembre 2021.

Le fonds sera également accessible aux chercheurs sur demande auprès des conservateurs.

> Pour découvrir le fonds Rob Roy

 

En savoir plus sur Rob Roy :
•    www.art-robroy.com
•    www.carnetdeguerrederobroy.com
•    www.autoartprints-robroy.com
•    www.bugattileregardderobroy.com

 

UNE VIE A CENT A L’HEURE

Rob Roy (pseudonyme à partir des initiales de son nom Robert Le Proux de la Rivière) est, dès sa jeunesse un amoureux fou de l’automobile et du dessin.
Son père, très bon caricaturiste et dessinateur animalier, principalement de chevaux, lui transmet le goût de l’automobile et lui donne sans doute quelques leçons de dessin. Le père de Rob Roy est un précurseur de l’automobile, avec l’achat d’une des premières voitures à brûleurs, puis une De Dion-Bouton et, vers 1913, une douze chevaux Rochet-Schneider.

La Grande Guerre stoppe l’élan de la construction automobile. Aussitôt après 1918, la fabrication reprend et des compétitions s’organisent à l’initiative de l’Automobile Club de France. Ainsi, en 1926, Rob Roy assiste pour la première fois aux Vingt-quatre Heures du Mans. Il devient alors un spectateur régulier, admiratif et attentif de ces duels automobiles entre des as du volant, tels Varzi, Navorali, Chiron, Sommer, Ascari, etc. Passionné par ces mécaniques nouvelles, Rob Roy en retrace ses souvenirs sur le papier.

De 1929 à 1930, Rob Roy perfectionne ses connaissances mécaniques à l’occasion de son service militaire. En 1930, La Petite Gironde publie pour la première fois ses dessins à l’occasion du Grand Prix de Bordeaux.

Pendant les années 1930, il continue à dessiner des affiches et des catalogues. La photo couleur n’étant pas encore diffusée, ses dessins sont très appréciés et font souvent l’objet de couvertures de revues automobiles et sportives : Moto Revue, L’Action Auto, L'Equipe... Grâce à ses dessins, Rob Roy réalise son rêve en achetant une Bugatti 2300 type 43. Avec toute une équipe de mordus et futurs champions (Sommer, Baudroy, Pison, ...), il sillonne les routes de France. Il dessine également des bateaux, des motos et des avions.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s’engage dans la 3ᵉ division cuirassée près de Reims dès 1939, mais il est fait prisonnier en juin 1940 et il se retrouve au camp de Krems en Autriche, d’où il s’évade en décembre 1940 pour retrouver sa famille en mars 1941. Rob Roy laisse un carnet de guerre vivant, coloré et précis, aujourd’hui conservé aux Archives nationales.

Après la guerre, Rob Roy reprend une activité professionnelle, principalement au service de l’industrie automobile, et consacre son temps libre aux grands champions automobiles et aux circuits. Il devient aussi illustrateur pour de nombreux magazines spécialisés : L’Action Automobile, L’Automobile, etc. On trouve également sa signature au bas de plus d’une affiche de grand-prix.

Il abandonne le milieu de la compétition automobile dans les années 1950 et se préoccupe jusqu’à sa mort en 1992 de garder la mémoire des premières courses automobiles et des premiers champions de cette discipline, en continuant à dessiner. A cette époque, ses dessins sont devenus très prisés des amateurs.

Rob Roy
Rob Roy
(C) DR

 

 

Visite de l'exposition Vitesse
12, 19 et 26 décembre 2021 - 9, 16, 23 et 30 janvier - 13, 20, 27 février - 13, 20 et 27 mars 2022
Programme culturel
Découvrez le nouveau programme culturel