Album de voitures hippomobiles Binder frères

Album de voitures hippomobiles Binder frères

Album de voitures hippomobiles Binder frères

Nouvelles acquisitions
Partager
Origine et date: 
Paris, vers 1878
Artiste(s): 

Jean-Jacques Binder (1783-1846) est d’origine allemande. Il est arrivé à Paris au début du XIXe siècle où il s’installe comme carrossier. Il figure parmi les carrossiers parisiens les plus connus devenant le fournisseur officiel des équipages à la Daumont du futur Charles X. Ses fils deviennent à leur tour de célèbres carrossiers : Charles et Louis reprennent le fonds de commerce de leur père en 1847 et fondent Binder frères en 1848. Charles se retire en 1857 tandis que Louis reste seul à la tête de la société avec son frère Louis, associé depuis 1854.
L’album acquis par le musée national de la Voiture avec l’aide de la Société des Amis, est signé Binder Frères – Maison Binder, 170 boulevard Haussmann à Paris où la société s’installe à partir de 1864. La raison sociale de l’entreprise évolue de Binder frères à Maison Binder en 1877. La première page mentionne comme il est d’usage, les différentes médailles et récompenses obtenues aux expositions universelles et internationales dont plusieurs sont datées de 1878. Le tampon « diplôme d’honneur à l’exposition universelle d’Anvers en 1888 », semble postérieur au catalogue. Celui-ci se compose de vingt-deux planches de véhicules hippomobiles d’une grande variété.  Le musée national de la Voiture conserve de nombreuses archives et catalogues de carrossiers hippomobiles (puis automobiles) notamment parisiens du XIXe siècle, tels que Kellner ou Belvalette. Les maisons Binder sont peu représentées, cette acquisition venant combler cette lacune avec pertinence.