Compiègne. Vue perspective du Grand Vestibule, ou Salle des Gardes, du Château.

Compiègne. Vue perspective du Grand Vestibule, ou Salle des Gardes, du Château.

Compiègne. Vue perspective du Grand Vestibule, ou Salle des Gardes, du Château.

Nouvelles acquisitions
Partager
Matière et technique: 
Aquarelle
Origine et date: 
Entre 1786 et 1792
Artiste(s): 
1742 ?
Paris

Dimensions :

17 cm
24 cm

Dessinateur, aquarelliste, graveur amateur, Tavernier, élève de Jean-Baptiste Leprince, a réalisé de nombreux dessins ensuite gravés, notamment par Née et Duparc, pour le Voyage pittoresque de la France (1784-1792) de Benjamin de Laborde. Ainsi, 157 dessins originaux sont conservés à la Bibliothèque Nationale de France. Si Compiègne figure au tome V (1787) de l’ouvrage, cette vue de la Salle des colonnes n’y figure pas, ni dans l’ensemble de dessins originaux de la BNF.

Parmi la soixantaine de gravures réalisées à partir de dessins de Tavernier acquise en 2008 par le musée d'art et d'archéologie Senlis, l’une d’elles représente, sur la même feuille, l’entrée et le vestibule du château de Compiègne (A.2008.1.213). Elle a été gravée à partir du dessin que nous présentons. La salle, quelque peu disproportionnée, est animée de petites figures : au centre, présentation au roi d’une dame lui faisant une révérence tandis qu’un groupe de gardes, dont deux Suisses tenant hallebardes, se voit sur la droite. Au fond, une grande cheminée surmontée d’un buste sculpté a disparu, un poële surmonté d’un moulage en plâtre les ayant remplacés durant le Premier Empire.


Signé "Tavernier De Junquières", en bas à droite

Don de la Société des Amis du château, 2018.