Allée du fleuriste
Voir toutes les actualités

Réouverture de l’Allée du Fleuriste après les travaux de restauration


Les travaux de restauration de l’Allée du Fleuriste sont terminés, permettant ainsi sa réouverture depuis le 21 octobre dernier. Une importante rénovation a été effectuée sur le domaine national du Château de Compiègne pendant presque un an afin de sécuriser l’allée et de lui rendre sa splendeur d’antan.

 

Des travaux de restauration nécessaires

Plusieurs raisons ont motivé de mener à bien ces travaux.

Un nombre croissant d’usagers

De nombreux promeneurs, cavaliers, cyclistes ou élèves des écoles environnantes se retrouvent sur cette allée. On estime à 400 le nombre de personnes l’empruntant chaque jour et ce chiffre ne cesse d’augmenter au fil des ans.
Ce chantier garantira leur sécurité.

Des arbres remplacés

Les tilleuls variété cordata (ou tilleuls à petites feuilles) ont remplacé les tilleuls centenaires dont la sénescence était dangereuse pour leur stabilité. L’ensemble du peuplement s’était fragilisé par les vides apparus au siècle dernier (coups de vent, abattage de sécurité). Les périodes de sécheresse et de canicule, notamment celle de 2020, avaient accéléré le processus de dépérissement de nombreux arbres. Il ne restait que 80 arbres sur les 248 présents à la création de l’allée.
Les nouveaux tilleuls ont été plantés tous les 7 mètres, avec des fosses de plantation de terre végétale de 4 m3. Certains arbres de type plus forestier (hêtre, chêne) ont enrichi également cet alignement créant une véritable transition végétale entre la ville et la forêt.
A présent, l’allée compte 190 arbres. L’investissement du ministère de la Culture participe aux enjeux environnementaux de notre temps.

Un revêtement dégradé

Enfin, le revêtement qui recouvrait cette allée, parallèle à la célèbre Allée des Beaux monts, était très dégradé. Une réfection de type chaussée romaine a été réalisée.

 

Des projets de valorisation du parc

Ces travaux sont conduits sous la maitrise d’ouvrage de l'Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la culture (OPPIC) en lien avec les Musées et domaine nationaux du Château de Compiègne. Eric Pallot, l’architecte en chef des monuments historiques, a dirigé ce chantier.

Au-delà de la sécurisation de l’allée, ce chantier répond aussi à l’objectif de la direction du domaine national de valoriser les abords du plus grand château néo-classique de France. L’Allée du Fleuriste fait partie intégrante du parc du Château de Compiègne. Un soin particulier a été apporté à sa restauration, véritable porte d’entrée vers le parc, labélisé Jardin remarquable depuis 2004. Ce projet participe au vaste plan de rénovation du parc engagé depuis les années 1980.

« Nous devons redonner au parc et à l’Allée du Fleuriste cette dimension patrimoniale qui a eu tendance à s’effacer ces dernières années. Quand un visiteur découvre une pièce du château, il doit pouvoir visiter ensuite, dans les mêmes conditions de sérénité et d’émerveillement les différents massifs. Notre parc est très beau et doit être préservé » déclare Rodolphe Rapetti, conservateur général du Patrimoine et directeur des Musées et domaine nationaux du Château de Compiègne.

 

Fabuleuses porcelaines
du 22 octobre 2022 au 18 septembre 2023
Couverture Catalogue porcelaines
Catalogue des porcelaines du Château