Image collection header

Les voitures hippomobiles

Début du XXe siècle
Omnibus Madeleine-Bastille RMN-Grand Palais / Daniel Arnaudet
Omnibus Madeleine-Bastille
Omnibus

Omnibus Madeleine-Bastille

Les omnibus apparaissent à Paris en 1828. A la différence des voitures de louage, ils circulaient selon des itinéraires fixes sur des lignes régulières, marquant, après une éclipse de 150 ans, la renaissance des transports en commun dans la capitale.

C'est en 1853 que furent mises en circulation les premières voitures dotées de places d'impériale, inspirées de celles de Londres. Attelé à trois chevaux menés par un cocher, cet omnibus pouvait transporter jusqu’à 40 passagers: 16 à l'intérieur, 20 sur l'impériale et 4 sur la plate-forme arrière. C’est là que se tenait le conducteur, chargé de faire monter et descendre les passagers et d'encaisser leur paiement.

La ligne Madeleine-Bastille, qui était l'une des plus fréquentées, fut popularisée par les peintres, caricaturistes et écrivains. Comme Octave Mirbeau, qui, raillant l'impossibilité de trouver place dans les omnibus bondés, conclut le conte En attendant l'omnibus par les lignes suivantes: « Les Français ont pris la Bastille, c'est possible... Mais ils ne sont pas fichus de prendre l'omnibus Madeleine-Bastille...(...) ».

Supplantés par les tramways dès 1900, les omnibus disparurent vers 1910, remplacés par les autobus.

Autres collections

Traîneau à l'aigle, XVIIe siècle
2 périodes clés

Les traîneaux

Jamais contente
2 périodes clés

Les premières automobiles