Le musée national de la voiture et du tourisme

La Jamais contente Créé au château de Compiègne à l'initiative de Paul Léon, directeur des Beaux-Arts, et grâce aux efforts de Léon Auscher, vice-président du Touring Club de France, le Musée National de la Voiture et du Tourisme a été inauguré en 1927 par Edouard Herriot, ministre de l'Instruction Publique et des Beaux-Arts.Il a pour thème l'histoire de la locomotion routière, depuis les origines de l'attelage jusqu'aux débuts de l'aventure automobile.La collection, présentée sur 3200 m² de zone muséale, offre des exemples particulièrement riches et variés à travers ses différentes sections :· L'attelage, avec 75 véhicules à 2 et 4 roues, caractéristiques des usages les plus divers (transport routier et urbain, sport, apparat...) aux XVIIIème et XIXème siècles, complétés par 52 traîneaux et véhicules portés.· Le cycle, depuis ses origines jusqu'aux premières bicyclettes, au tournant du XXè siècle.· L'automobile, enfin, avec 31 véhicules représentatifs de ses balbutiements dans les domaines de la vapeur, de l'électricité et du moteur à explosion.