Image collection header

Portraits du Second Empire

Images impériales
Retour à la période
Le Prince impérial montant son poney favori (C) RMN-Grand Palais (domaine de Compiègne) / Michèle Bellot
Le Prince impérial montant son poney favori
Peinture

Le Prince impérial montant son poney favori

Le Prince impérial fut formé à l'art équestre par un fidèle de l'Empereur, Auguste Bachon, qui devint rapidement son écuyer personnel. Son entraînement quotidien commença dès son plus jeune âge comme le montre une célèbre photographie de Mayer et Pierson où l'on peut voir le Prince attaché sur la selle de son poney au manège du Quai d'Orsay. "Loulou" devint rapidement un excellent cavalier, qualité indispensable pour l'héritier du trône. Dès le mois d'août 1860, alors qu'il avait quatre ans, il passa en revue les troupes à dos de poney au camp de Chalons.

Ce tableau de Pichat, qui serait la première représentation équestre du Prince, n'est pas une effigie officielle en uniforme militaire comme l'artiste en peindra par la suite. C'est un portrait à la fois digne et tendre, où Loulou porte une tenue de son âge, composée d'une veste courte et d'un kilt. Pichat s'est inspiré très directement d'une photographie de Mayer et Pierson prise à Fontainebleau le 24 juin 1860. La seule différence avec la photographie réside dans la position de la jambe droite du cavalier, placée dans l'étrier du poney, et dans l'arrière-plan. Tout le charme de cette peinture provient de la représentation d'un paysage imaginaire et du savant jeu de lumière et de perspective d'où semble sortir le jeune cavalier.

Signé en bas à droite O. Pichat

Autres collections

Aiguiere

Objets d'art

Girardet, Les Moissons dans la vallée de Glaris
2 périodes clés

Peintures et sculptures