Image collection header

Mobilier

XVIIIe siècle
Pliant du salon des jeux de la Reine (C) RMN-Grand Palais (domaine de Compiègne) / Franck Raux
Pliant du salon des jeux de la Reine
Mobilier

Pliant du salon des jeux de la Reine

L’aménagement de l’appartement de la reine Marie-Antoinette dans la partie sud de la nouvelle aile sur jardin à partir de 1783 donne lieu à un ambitieux programme d’ameublement. Hauré, fournisseur du Garde-meuble, livre une série de 40 pliants et 12 tabourets pour le grand cabinet destiné à accueillir les jeux de la souveraine. Siège de la cour par excellence, le pliant conçu par Séné et sculpté par Vallois présente un délicat décor inspiré à la fois de l’antique (cannelures rudentées, rangs de perles et de piastres, pieds en griffes de lion) et de la nature (feuilles de lierre et couronnes de fleurs). Cette veine naturaliste est soulignée par le taffetas à motif fleuri qui le recouvre. Fabriqué à Lyon par Pernon, il est une déclinaison du textile tendu sur les murs du salon. Un écran de cheminée et un paravent complètent cet ensemble homogène. Conforme aux goûts de Marie-Antoinette, il ne sera toutefois jamais utilisé par la souveraine dont le dernier séjour à Compiègne date de 1786. Une partie des pliants est installée sous le Premier Empire dans la salle du trône du château de Fontainebleau.

Autres collections

Napoléon Ier
3 périodes clés

Objets d'art et sculptures

Traîneau à l'aigle, XVIIe siècle
2 périodes clés

Les traîneaux