Image collection header

Mobilier

Premier Empire
Bureau mécanique de l'empereur Napoléon Ier (C) RMN-Grand Palais (domaine de Compiègne) / Stéphane Maréchalle
Bureau mécanique de l'empereur Napoléon Ier
Bureau mécanique de l'empereur Napoléon Ier (C) RMN-Grand Palais (domaine de Compiègne) / Stéphane Maréchalle
Bureau mécanique de l'empereur Napoléon Ier
Bureau mécanique de l'empereur Napoléon Ier (C) RMN-Grand Palais (domaine de Compiègne) / Stéphane Maréchalle
Bureau mécanique de l'empereur Napoléon Ier
Bureau mécanique de l'empereur Napoléon Ier
Bureau mécanique de l'empereur Napoléon Ier
Bureau mécanique de l'empereur Napoléon Ier
Mobilier

Bureau mécanique de l'empereur Napoléon Ier

En octobre 1808, les ateliers Jacob Desmalter et Cie livre pour la bibliothèque (ou cabinet de travail) de l’Empereur un bureau mécanique. Destiné à l’usage personnel du souverain, ce bureau plat comporte un caisson simulant tiroirs et casiers et dont un long côté s’ouvre pour former une tablette. Par un jeu de ressorts et de coulisses, les deux plateaux se meuvent simultanément et en sens contraire d’une simple pression. Le mécanisme aurait été mis au point par l’Empereur lui-même pour son bureau des Tuileries alors qu’il n’était que Premier Consul. Très satisfait de ce système permettant de fermer et verrouiller rapidement sa table de travail, l’Empereur en commande d’autres exemplaires pour plusieurs de ces palais.
Les formes rectilignes du bureau sont accentuées par les traverses inférieures reliant quatre pieds cintrés en « cuisse de chimère » stylisées. Aux griffes de lions sont substitués des petits socles à doucine. Les ornements en bronze doré représentant chevaux marins, lions ailés, palmes et couronnes mettent en valeur les tons chauds du placage d’acajou.

Dépôt du Musée national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau

Autres collections

Giraud, Salon de la princesse Mathilde
2 périodes clés

Vues d'intérieur

Draisienne
3 périodes clés

Les cycles